Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Noël : comment réduire l’impact environnemental ?

Pour cette année 2012, la réduction de l’empreinte écologique sont les mots d’ordre de l’Agence de l’environnement ou Ademe. Cet engagement est également promu par diverses organisations non gouvernementales (ONG) qui proposent des astuces écologiques pour les fêtes de fin d’année.

Une décoration écologique

Pour Florence Clément, chargée de l'information à l'Ademe, il vaut mieux opter pour des sapins en plastiques réutilisables durant sept à huit années consécutives. Pour les plus traditionnels, elle conseille un arbre naturel coupé dans les forêts françaises. Du côté du WWF, les décorations sont à réaliser avec des figurines en bois, en pâte à modeler ou en papier. Par ailleurs, l’utilisation des LED a diminué la consommation énergétique des guirlandes lumineuses mais les ménages français tendent à augmenter leurs illuminations de noël et la consommation de toute la France durant les périodes des fêtes atteint toujours les 1 300 MW.

La nourriture

Pour l’antique dîner de Noël, France Nature Environnement ou FNE encourage la consommation de produits de saison et locaux comme la truite fumée qui remplace bien le saumon de Norvège. Il conseille aussi le filet de b½uf en croute et le gâteau aux poires. Toujours d’après FNE, ce menu assure une baisse de l’émission de CO2, réduit les déchets et garantit l’absence de pesticides. Il en est de même pour le WWF qui promeut la consommation des fruits de mer de saison et l’utilisation du miel à la place du sucre pour aider les apiculteurs et réduire la culture de la canne à sucre qui a besoin de beaucoup d’eau et de pesticide.

Les cadeaux

Pour les jouets des enfants, les écologistes conseillent les objets en bois labellisés FSC ou PEFC, les cadeaux échangeables et les articles d’occasion. Bien évidement, ces présents seront emballés dans des papiers cadeaux recyclés, des tissus ou des boîtes en carton.